• admin
  • August 19, 2020
  • 0 Comments

Découverte de Bénarès – et L’Inde Ancienne l’une des plus anciennes villes d’Inde

Découverte de Bénarès – et L’Inde Ancienne l’une des plus anciennes villes d’Inde

 

Découverte de Bénarès – et L’Inde Ancienne  l’une des plus anciennes villes d’Inde

 

L’histoire de l’inde ancienne a d’abord été écrite par des historiens europées en opposition à celle de L’europe. Selon eux, l’abse ce de sources narratives ràvélait le manque d’une véritable conscience historique . Légendes, myths et religions occupant plus de place dans leur histoire que politique, science , teehniques ou écriture , ce  n’est qu’ milieu du XX siècle que les Indiens reprennent cette reconstruction historique pour dévoiler les dynamiques économiques et socials des premiers temps de l’inde à partir des texts sacrés et juridiques, des sources épigraphiques et archéologiques.

La chronologie resté néanmoins difficile à éétablir: L’usage par les dynasties successive de leur proper système de  comput donne un ensemble d’ères sans liens  entre ells et de dates imprécise ( Bouddha est-il ne en 544,en 486  ou en 483 av. J-c ?) et nos connaissances sont déséquilibrées, riches pour la plaine du Gange, plus pauvres pour le Sud , sans texts entre 600 av. J-C à 100 apr J-c..

L’âge des reccompositions

Pendant près de deux millénaires ,le sous-continent Indien voit se succéder des structures politiques diverses depuis de modestes monarchies régionales à de grand empires qui , pendant quelques décennies, réussissent à unifier de vastes territoires. ils se construisent, se défont , se recomposent. leur point commun : tous viennent du nord , de la vallée du gange ou des contreforts de L’HIMALAYA ( Maurya, Gupta) mais aussi de la lointaine Asie centrale ( Shaka,Kushan) mais cette période peu stable est aussi le moment où se mettent en plaxe les fondements culturels de l’inde a venir (sociétés, langues, religions.)

Les espaces linguistiques

 

Aux temps vediques et au début de la période bouddhiste , l’écriture était inconnue dans le continent Indian, ce qui rend difficile la connaissance des langues qui y’étaient utilisées. Langue des Vedas, le Sanskrit est une langue religieuse et une langue de culture. Mais c’est à partir d’elle que se développent des langues vernaculaires, les prakrit, de plus en plus différenciées et qui deviennent , à leur tour et plus tardivement, des langues littéraires, alors que le sud connait une certaine indépendence linguistique. Ces laugues constituent une des matrices de l’organisation politique contemporaine.

 

Naissance Des grabdes religions Indiannes

Au VI Siècle , la vallee du gange est le foyer de duex grande religions , Le jainisme , qui prend forme sous Mahavira, et le bouddhisme, né des enseignements de Siddhartha Gautama. Ells déééfiant le brahmanisme. Rejetant conventions et pratiques socials imposées par ses pretres , ells mettent l’accent sur la non-violence ( jainisme), la compassions universelle ou l’élimination du désir (bouddhisme) attirant classes inférieures et nouveaux groups marchands. Mais tandis que le jainisme reste un courant minoritaire, à l’ouest et au sud , et que le bouddhisme gagne une grande partie de l’Asie,

Alexandre et L’inde

La compagne militaire d’Alexandre le grand aus confins de l’inde , dans les annees 330-324 av.J-C A Suscite duex interpretations opposes. Pour les Grecs, Suivis par les Romins puis par l’Europe medievale, C’est la rencontre feconde entre deux grandes civilisations : Alexandre y discute avec les << gymonosophistes>> et decouvre la sagesse orientale. Pour les indiens, le bref passage du conquerant macedonien (19 mois) n’a eu aucun impact , politique ou culturel sur l’inde. Les sources indiennes sont muettes, et le mythe s’invers: c’est porso qui, malgre sa defaite mais grace a sad ignite et son courage , se serait impose a Alexandre

Lost your password?

User registration is disabled for now. Contact site administrator.

× Comment puis-je vous aider ?